Ca sent pas bon chez VED

<<

w@z@

Avatar de l’utilisateur

Membre d'honneur

Messages: 1548

Inscription: Jeu 3 Sep 2009 07:05

Message Mer 3 Jan 2024 01:05

Ca sent pas bon chez VED

source : https://www.mining.com/web/vedanta-face ... n-of-bonds

Vedanta doit faire face à un investissement de plus de 3,2 milliards de dollars d’obligations
Vedanta va scinder ses activités en six sociétés cotées en bourse
Anil Agarwal, fondateur et président de Vedanta. (Image reproduite avec l’aimable autorisation de Vedanta Group | Gazouiller.)
Vedanta Resources Ltd. fait face à un moment de règlement de comptes cette semaine alors que la société minière du milliardaire indien Anil Agarwal cherche à obtenir l’approbation d’une proposition qui pourrait l’aider à gagner plus de temps pour honorer ses dettes.

Les détenteurs d’obligations ont jusqu’au 2 janvier pour donner leur accord anticipé sur un plan visant à repousser les dates d’échéance de 3,2 milliards de dollars de remboursements obligataires, une décision qui a incité S&P Global Ratings en décembre à abaisser la note de la société dans la catégorie spéculative.

Sign Up for the Copper Digest
Sign Up
Vedanta a besoin du feu vert d’au moins deux tiers des détenteurs d’obligations dans chacun des trois titres pour aller de l’avant avec le plan. Une assemblée des détenteurs aura lieu le 4 janvier.

L’offre de révision des termes de ses obligations en dollars marque la dernière tentative du groupe d’Agarwal de renforcer son bilan, après avoir déjà vendu une participation dans sa filiale cotée à Mumbai et obtenu un prêt privé de 1,25 milliard de dollars. Mais le fait que Vedanta ait emprunté de l’argent à 18 % pour refinancer sa dette souligne les inquiétudes concernant ses finances.

Quelle est la dernière proposition de Vedanta pour réduire son endettement ?
La société minière propose de payer 779 millions de dollars d’ici le début de février pour les billets arrivant à échéance cette année et en 2025, et prévoit de prolonger l’échéance du capital restant jusqu’à quatre ans.

Ce qui suit est la structure de l’exercice du consentement publiée sur le site Web de Vedanta.

Échéance de l’obligation et encours actuel Paiement initial en espèces offert Nouveau montant en capital Coupon original Nouveau coupon Nouvelle maturité
21 janv. 2024 ; 1 milliard de dollars 530 millions de dollars 470 millions de dollars 13.875% 13.875% 21 Janvier 2027
9 août 2024 ; ~951 millions de dollars ~57 millions de dollars ~894 millions de dollars 6.125% 13.875% le 9 août 2027 pour 298 millions de dollars ; le 9 août 2028 pour 298 millions de dollars ; 9 décembre 2028 pour 298 M$
11 mars 2025 ; 1,2 milliard de dollars 192 millions de dollars 1,008 million de dollars 8.95% 13.875% le 9 août 2027 pour 336 millions de dollars ; le 9 août 2028 pour 336 millions de dollars ; 9 décembre 2028 pour 336 M$
Il n’est pas proposé de modifier le montant du capital ou le coupon des billets échéant en avril 2026. La société minière cherche à obtenir l’autorisation de réviser le ratio de couverture des frais fixes, une clause d’effet de levier.

Que disent S&P Global et les détenteurs d’obligations ?
S&P a abaissé la note de Vedanta Resources de CCC à CC, affirmant que cette décision entraînerait probablement une rétrogradation en défaut sélectif. Néanmoins, il s’attend à « de bons bénéfices et de solides flux de trésorerie » au sein du groupe à mesure que les prix des matières premières s’améliorent et que ses unités indiennes renvoient 400 à 500 millions de dollars de dividendes chaque année - une source clé de fonds pour la société mère basée au Royaume-Uni.

Un groupe de détenteurs ad hoc des billets garantis de la société a déclaré que la société n’avait inclus aucun commentaire de leur part, et que la proposition ne représentait donc pas les meilleures conditions possibles pour les billets. Vedanta a répondu qu’elle s’était engagée auprès de nombreux détenteurs de billets avant d’en arriver au plan.

La société minière a également prolongé de quelques jours la date limite de consentement pour les trois obligations de dollars afin de tenir compte des commentaires des détenteurs d’obligations qui étaient confrontés à des défis opérationnels pendant les vacances de fin d’année.

Que doivent faire les détenteurs d’obligations ?
La firme de recherche CreditSights recommande aux détenteurs d’obligations de donner leur consentement aux modifications, car les conditions révisées sont plus attrayantes.

Mais S&P Global est sceptique.

Cela s’explique par le fait que Vedanta n’a pas fourni de compensation adéquate pour la prolongation des échéances, a déclaré l’évaluateur de notation. La société donne également la priorité aux flux de trésorerie et au produit de la vente d’actifs pour respecter les obligations de la facilité de crédit de 1,25 milliard de dollars par rapport aux autres créanciers, a ajouté S&P.

Si Vedanta ne parvient pas à obtenir le soutien requis, l’accent sera mis sur la capacité de la société à honorer son obligation de 1 milliard de dollars arrivant à échéance le 21 janvier.

Comment se portent les obligations en dollars de Vedanta ?
Les billets en dollars arrivant à échéance ce mois-ci ont été les plus favorables à l’exercice de gestion du passif de la société, tandis que les trois autres se négocient sous la barre des 80 cents sur le dollar, souvent considérés comme des indicateurs de difficulté.


Pourtant, l’obligation arrivant à échéance en août 2024 a augmenté de 3,5 cents par rapport au dollar en décembre pour atteindre 66,4 cents, selon les données compilées par Bloomberg. Il s’agit de la plus forte hausse mensuelle depuis septembre. Ceux des billets de mars 2025 ont progressé de 3,1 cents à 74,4 cents.

Comment l’entreprise est-elle devenue un acteur aussi important ?
Agarwal, qui a grandi dans l’État indien du Bihar, a repris l’entreprise de son père qui fabriquait des conducteurs en aluminium dans les années 1970, puis s’est lancé dans le commerce de la ferraille.

Il a construit Vedanta Ltd. par le biais d’une série d’acquisitions ambitieuses : en 2001, Agarwal a acheté une participation majoritaire dans Bharat Aluminium Co., alors détenue par le gouvernement, et il a ensuite acheté une autre entreprise d’État, Hindustan Zinc. En 2007, il a remporté l’appel d’offres pour le producteur de minerai de fer Sesa Goa Ltd. et pour Cairn India. Vedanta Resources possède également des exploitations de cuivre et de zinc en Afrique.

La société a été la première en Inde à être cotée à Londres en 2003, avant qu’Agarwal ne la privatise 15 ans plus tard lorsque sa société Vedanta Inc. a racheté les investisseurs minoritaires dans le cadre des efforts visant à rationaliser la structure du groupe. Agarwal a renommé Volcan Investments Ltd. en Vedanta Inc.

C’est cette frénésie d’acquisitions qui a fait exploser la dette du conglomérat.

Quelles sont les prochaines étapes ?
Délais:
Date limite de vote 2 janv.
Date de l’assemblée des détenteurs d’obligations 4 janv.
Date de règlement des frais de consentement Dès que possible, mais au plus tard le 29 janvier
Date de rachat du capital initial Dès que possible, mais au plus tard le 7 février
(Par Swansy Afonso, Divya Patil et Saikat Das)
Un jour j'irai vivre en Théorie, parce qu'en Théorie tout est possible
<<

w@z@

Avatar de l’utilisateur

Membre d'honneur

Messages: 1548

Inscription: Jeu 3 Sep 2009 07:05

Message Jeu 8 Fév 2024 15:30

Re: Ca sent pas bon chez VED

Sont à la rue, curieux de voir qui va payer le milliard pour KCM et pour combien de % !

Si pas de milliard, pas de mine.

Pas de bras, pas de chocolat !
Un jour j'irai vivre en Théorie, parce qu'en Théorie tout est possible
<<

Laf1986

Messages: 5003

Inscription: Jeu 30 Juil 2009 19:54

Message Jeu 8 Fév 2024 16:28

Re: Ca sent pas bon chez VED

Le truc ont pas le choix si tu mets pas de pognon la mine va devoir licensier et ca le pouvoir laissera pas faire donc oblige de faire rentrer un partenaire avec poches pleines.
<<

w@z@

Avatar de l’utilisateur

Membre d'honneur

Messages: 1548

Inscription: Jeu 3 Sep 2009 07:05

Message Jeu 8 Fév 2024 19:28

Re: Ca sent pas bon chez VED

we-ve-got-a-plan.jpg



J'ai fait un calcul qui vaut ce qu'il vaut :

Vedanta a besoin d'un milliard et veut rester majoritaire :
100 - 51 - 20 = 29%

S'ils vendent 29% pour ce milliard, le maxi pour rester majoritaire :

(1000000000 /29%) X 20% = 689 655 000 au pire pour valo de la part de ZCCM (les 20%).

Je dois rêver ! Pour une mine qui a coûté 23 millions à VED, le retour d'investissement est plaisant mais surtout pour eux !

Edit : 48.2 millions qui rapportaient 500 millions par an à VED

Vedanta sécurise les mines de cuivre de Konkola après un accord de 1,4 milliard de dollars avec la Zambie
Evans Mumba il y a 6 jours Actualités, Salle de presse Commentaires ferméssur Vedanta sécurise les mines de cuivre de Konkola après un accord de 1,4 milliard de dollars avec la Zambie 662 Vues

Articles connexes

Les ambitions de l’Afrique du Sud en matière d’énergie nucléaire – Des exportations pionnières de réacteurs
il y a 2 jours


Le Centre africain de l’Atlantic Council dévoile une initiative révolutionnaire sur les minéraux critiques à Mining Indaba
il y a 2 jours


L’expansion stratégique de Jubilee dans le secteur du cuivre en Zambie
il y a 2 jours

Après une saga tumultueuse de quatre ans, Vedanta Resources, le géant minier indien, a finalement repris le contrôle des mines de cuivre de Konkola (KCM) en Zambie. L’accord tant attendu, scellé le 23 octobre 2023, marque un développement significatif dans le paysage minier de ce pays africain riche en cuivre.

L’accord prévoit l’acquisition par Vedanta, dirigée par le milliardaire Anil Agarwal, d’une participation de 79,4 % dans KCM pour un montant de 1,4 milliard de dollars. Les 20,6 % restants seront détenus par la société d’État Zambia Consolidated Copper Mines-Investment Holdings (ZCCM-IH). Cet accord fait suite à la saisie de KCM par le gouvernement zambien en 2019 sur fond d’accusations de dommages environnementaux et d’impôts impayés à l’encontre de Vedanta.

Les négociations se sont heurtées à de nombreux obstacles, notamment des contestations juridiques, des désaccords sur les conditions financières et des préoccupations concernant les pratiques environnementales et de travail. Cependant, les deux parties ont reconnu l’importance de KCM, qui contribue de manière significative à la production de cuivre et au revenu national de la Zambie.

Points clés de l’offre :

Vedanta investira 1 milliard de dollars dans l’expansion et la modernisation de la mine.
Création d’un nouveau conseil de gestion de l’environnement avec contrôle indépendant.
Engagement à respecter les normes internationales du travail et les initiatives de développement communautaire.
Résolution des litiges en suspens entre Vedanta et la Zambie.
Réactions du marché :

La nouvelle de l’accord a suscité des réactions mitigées. Alors que les investisseurs se sont félicités de la fin de l’incertitude et de la reprise potentielle de la production de KCM, des inquiétudes subsistent quant au bilan environnemental de Vedanta et au respect de la réglementation du travail. Les critiques craignent que l’accord ne donne la priorité au profit à court terme plutôt qu’aux pratiques durables et au bien-être de la communauté.

Défis à venir :

Alors que le rachat lève un obstacle majeur, Vedanta fait face à plusieurs défis. Pour assurer la réussite à long terme, il sera essentiel de rétablir la confiance avec les parties prenantes, de répondre aux préoccupations environnementales et d’assurer la transparence des opérations. De plus, l’obtention de l’approbation des créanciers et la navigation dans un marché mondial du cuivre volatil sont des obstacles qui doivent être surmontés.

La conclusion:

L’accord entre Vedanta et la Zambie marque un tournant pour KCM, mais le véritable test réside dans son exécution. Des opérations transparentes, des pratiques environnementales responsables et le respect des normes du travail seront essentiels pour l’avenir durable de KCM et le développement économique de la Zambie. Seul le temps nous dira si cet accord se traduira par la prospérité de toutes les parties concernées.


(1 400 000 000/79.4)*20.6 = 363 224 000 $ valo de la part ZCCM ?
Je ne sais pas si mon calcul est bon ?
Dernière édition par w@z@ le Dim 11 Fév 2024 21:28, édité 2 fois.
Un jour j'irai vivre en Théorie, parce qu'en Théorie tout est possible
<<

Laf1986

Messages: 5003

Inscription: Jeu 30 Juil 2009 19:54

Message Jeu 8 Fév 2024 20:55

Re: Ca sent pas bon chez VED

Je pense qu ils devront lacher la majorité mais veulent pas l annoncer publiquement pour l instant
<<

w@z@

Avatar de l’utilisateur

Membre d'honneur

Messages: 1548

Inscription: Jeu 3 Sep 2009 07:05

Message Dim 11 Fév 2024 21:29

Re: Ca sent pas bon chez VED

Possible, sont à la rue !
Un jour j'irai vivre en Théorie, parce qu'en Théorie tout est possible

Retourner vers About Konkola KCM - Vedanta

Powered by phpBB - Designed by Vjacheslav Trushkin for Free Forums/DivisionCore - Traduction par: phpBB-fr.com