Message Mer 25 Mar 2020 14:47

Coronavius : Le discours du Pdt Lungu :

Adresse complète de Lungu : La Zambie enregistre 12 cas de COVID-19 alors que le verrouillage se profile.

Le président Edgar Lungu affirme que la Zambie compte maintenant 12 cas confirmés de la maladie du Coronavirus, et a depuis ordonné la fermeture de tous les bars, boîtes de nuit et restaurants.
S’exprimant lorsqu’il s’est adressé à la nation via ZNBC et Diamond TV, le président Lungu a annoncé que 11 des cas confirmés provenaient de personnes, qui avaient voyagé à l’étranger ces dernières semaines et contracté la maladie mortelle à l’extérieur du pays, tandis que l’un d’eux avait été en contact. avec eux, localement.

« Exactement neuf jours après l’annonce des deux premiers cas coVID-19, 10 autres cas ont été identifiés, ce qui porte le nombre à 12.

11 d’entre eux avaient voyagé à l’étranger au cours des dernières semaines et contracté la maladie à l’extérieur du pays. L’un d’eux était entré en contact, localement, et ils ont tous été mis en quarantaine », a déclaré le président Lungu.

Il a également déclaré que le gouvernement avait mis en place des mesures pour aider à arrêter la propagation du virus, y compris la fermeture de tous les bars et clubs de nuit, ainsi qu’une suspension de tous les vols internationaux dans tous les aéroports, à l’exception de l’aéroport international Kenneth Kaunda (KKIA).

« Tous les bars, boîtes de nuit, cinémas, gymnases et casinos doivent fermer; tous les vols internationaux à destination et en provenance de Harry Mwaanga Nkumbula, Simon Mwansa Kapwepwe et Mfuwe International aéroports sont suspendus. Au lieu de cela, tous les vols internationaux devraient atterrir à l’aéroport international Kenneth Kaunda (KKIA) et partir pour assurer un contrôle efficace et efficace des voyageurs, ainsi que pour les suivre par nos autorités sanitaires.
Les mesures que je viens d’annoncer seront mises en œuvre à partir de minuit le jeudi 26 mars 2020 et seront observées pour la période initiale de 14 jours. Cependant, mon gouvernement examinera constamment ces mesures en fonction de l’évolution de la pandémie », a déclaré le président Lungu.


Ci-dessous est son discours complet:

COMPATRIOTES ET FEMMES,

LE MONDE D’AUJOURD’HUI FAIT FACE À L’UN DE SES PLUS GRANDS ADVERSAIRES QUI MENACE L’HUMANITÉ. LA MALADIE DU CORONAVIRUS. LA MALADIE CORONAVIRUS, AUSSI
APPELÉE COVID- 19, A DÉCIMÉ DES VIES À TRAVERS LE MONDE.

COMPATRIOTES ET FEMMES,
CE VIRUS EST MÉCHANT, DÉVASTATEUR ET MORBIDE. IL Y A QUELQUES SEMAINES, ON L’A ENTENDU DE LOIN EN CHINE; AUJOURD’HUI, C’EST DANS LE QUARTIER. AUJOURD’HUI, VOUS ET MOI NE SOMMES PLUS EN SÉCURITÉ ET TANT QUE NOUS NE NOUS CONFORMERONS PAS À CE QUE DISENT LES AUTORITÉS SANITAIRES, CELA PEUT SE PROPAGER RAPIDEMENT ET METTRE EN DANGER NOS VIES.

COMPATRIOTES ET FEMMES,
LA ZAMBIE EST ENCLAVÉE; ET CELA SIGNIFIE QU’AVEC UNE CRISE DE CETTE AMPLEUR, NOUS NOUS RETROUVERONS SOUS LE VERROU FORCÉ SI TOUS NOS VOISINS FERMENT LEURS FRONTIÈRES. CETTE SITUATION NOUS RENDRAIT ÉCONOMIQUEMENT VULNÉRABLES ET PLUS FAIBLES.
EN ÉLABORANT DES MESURES VISANT À ENDIGUER LA PROPAGATION DU COVID-19, MON GOUVERNEMENT A ÉLABORÉ UNE STRATÉGIE PROGRESSIVE QUI TIENDRA COMPTE DES INTERVENTIONS POUR LES GROUPES À FAIBLE ET À HAUT REVENU, LES ZONES À FAIBLE ET À FORTE DENSITÉ, LES ZONES RURALES ET URBAINES. C’EST DANS CET ESPRIT QUE LES ENTREPRISES ESSENTIELLES QUI FONT DES TRANSACTIONS EN BIENS ET SERVICES SERONT MAINTENUES EN EXPLOITATION.

COMPATRIOTES ET FEMMES,
J’AI FAIT LE TOUR DE LA VILLE ET J’AI VU PAR MOI-MÊME QUE BEAUCOUP D’ENTRE NOUS NE PRENNENT PAS CE COVID-19 AU SÉRIEUX. J’AI VU DES MULTITUDES CONDESCENDANT DES BARS OU LIBREMENT, SERRANT ET SE SERRANT LA MAIN LORS DES FUNÉRAILLES, CONTRAIREMENT AUX CONSEILS DE SANTÉ.
PERMETTEZ-MOI DE DIRE CECI; SI VOTRE MODE DE VIE N’A PAS CHANGÉ AU COURS DES DERNIÈRES SEMAINES, ALORS VOUS FAITES QUELQUE CHOSE DE MAL ET METTEZ EN DANGER VOUS-MÊME, VOTRE PROCHAIN ET VOS PROCHES.

COMPATRIOTES ET FEMMES,
IL EST DU DEVOIR DE MON GOUVERNEMENT DE VEILLER À CE QUE CHAQUE ZAMBIEN SOIT PROTÉGÉ CONTRE CETTE MALADIE. MON GOUVERNEMENT A PRIS DES MESURES PROACTIVES AVANT MÊME QUE LES CAS ACTUELS NE SOIENT IDENTIFIÉS ET PRONONCÉS. JE SUIS ALLÉ DE L’AVANT ET J’AI ORDONNÉ QUE LES ÉCOLES, LES COLLÈGES ET LES UNIVERSITÉS SOIENT FERMÉS PRÉMATURÉMENT POUR PROTÉGER LES ÉLÈVES ET LES ÉTUDIANTS; ENSEIGNANTS ET CONFÉRENCIERS.
EXACTEMENT NEUF JOURS APRÈS L’ANNONCE DES DEUX PREMIERS CAS COVID-19, DIX AUTRES CAS ONT ÉTÉ IDENTIFIÉS, CE QUI PORTE LE NOMBRE À DOUZE. ONZE D’ENTRE EUX AVAIENT VOYAGÉ À L’ÉTRANGER CES DERNIÈRES SEMAINES ET CONTRACTÉ LA MALADIE À L’EXTÉRIEUR DU PAYS.
L’UN D’EUX ÉTAIT ENTRÉ EN CONTACT LOCAL, ET ILS ONT TOUS ÉTÉ MIS EN QUARANTAINE.

COMPATRIOTES ET LES FEMMES,
VOUS SAVEZ TOUS QUE, MON CABINET A DÉJÀ APPROUVÉ LE PLAN D’URGENCE COVID-19, Y COMPRIS SON BUDGET ET A ORDONNÉ AU MINISTÈRE DES FINANCES DE MOBILISER DES RESSOURCES POUR PERMETTRE AUX MINISTÈRES DE LIGNE, AU SECTEUR PRIVÉ ET À D’AUTRES PARTIES PRENANTES CLÉS DE CONTENIR ET DE LUTTER CONTRE LA PROPAGATION DE LA MALADIE CORONAVIRUS D’UNE MANIÈRE MULTISECTORIELLE ET COORDONNÉE.

COMPATRIOTES ET FEMMES,
PERMETTEZ-MOI MAINTENANT D’INDIQUER LES MESURES QUE MON GOUVERNEMENT A COMMENCÉ À ENTREPRENDRE ET CONTINUERA D’ENTREPRENDRE DANS LA PREMIÈRE PHASE POUR ATTÉNUER L’IMPACT DE COVID-19:

1. LES MISSIONS ZAMBIENNES À L’ÉTRANGER ET LE MINISTÈRE DE L’IMMIGRATION DOIVENT ÊTRE VIGILANTS POUR EXAMINER LA DÉLIVRANCE DE VISAS POUR LES PERSONNES DÉSIREUSES DE SE RENDRE EN ZAMBIE, AINSI QUE DANS TOUS LES POINTS D’ENTRÉE DANS LE PAYS POUR TOUS LES VOYAGEURS EN PROVENANCE DES PAYS TOUCHÉS PAR COVID-19;

2. LES VOYAGEURS SERONT TOUTEFOIS AUTORISÉS À ENTRER EN ZAMBIE APRÈS AVOIR EXAMINÉ CEUX QUI PRÉSENTENT DES SYMPTÔMES, ILS SERONT MIS EN QUARANTAINE DANS UN ÉTABLISSEMENT MÉDICAL POUR Y RECEVOIR UN TRAITEMENT, TANDIS QUE TOUS LES AUTRES VOYAGEURS SANS SYMPTÔMES SERONT MIS EN QUARANTAINE PENDANT AU MOINS 14 JOURS À LEURS PROPRES FRAIS;

3. LE GOUVERNEMENT A SUSPENDU LES VOYAGES ÉTRANGERS NON ESSENTIELS, EN PARTICULIER, VERS DES PAYS QUI ONT CONFIRMÉ DES CAS DE COVID-19;

4. LES RASSEMBLEMENTS PUBLICS TELS QUE LES CONFÉRENCES, LES MARIAGES, LES FUNÉRAILLES, LES FESTIVALS DOIVENT ÊTRE LIMITÉS À AU MOINS 50 PERSONNES QUI LEUR SONT SOUMISES AU RESPECT DES DIRECTIVES DE L’AUTORITÉ DE SANTÉ PUBLIQUE;

5. LES RESTAURANTS NE DOIVENT FONCTIONNER QUE SUR UNE BASE À EMPORTER ET DE LIVRAISON;

6. TOUS LES BARS, BOÎTES DE NUIT, CINÉMAS, GYMNASES ET CASINOS DOIVENT FERMER;

7. TOUS LES VOLS INTERNATIONAUX À DESTINATION ET EN PROVENANCE DE HARRY MWAANGA NKUMBULA, SIMON MWANSA KAPWEPWE ET MFUWE INTERNATIONAL AIRPORTS SONT SUSPENDUS, AU LIEU DE CELA, TOUS LES VOLS INTERNATIONAUX DEVRAIENT ATTERRIR À L’AÉROPORT INTERNATIONAL KENNETH KAUNDA ET PARTIR UNIQUEMENT, AFIN D’ASSURER UN CONTRÔLE EFFICACE ET EFFICACE DES VOYAGEURS, AINSI QUE DE LES SUIVRE PAR NOS AUTORITÉS SANITAIRES;

PAYS DE CAMPAGNE,
LES MESURES QUE JE VIENS D’ANNONCER SERONT PRISES À PARTIR DE MINUIT LE JEUDI 26 MARS 2020 ET SERONT OBSERVÉES POUR LA PÉRIODE INITIALE DE 14 JOURS. CEPENDANT, MON GOUVERNEMENT EXAMINERA CONSTAMMENT CES MESURES EN FONCTION DE L’ÉVOLUTION DE LA PANDÉMIE.

À UN MOMENT OPPORTUN, JE FERAI UNE NOUVELLE MISE À JOUR ET DES CONSEILS SUR LA MALADIE CORONAVIRUS ET LA RÉPONSE CONTINUE DU GOUVERNEMENT. DANS L’INTERVALLE, LE CONSEIL DES MINISTRES SUR LA GESTION DES CATASTROPHES FOURNIRA DES MISES À JOUR RÉGULIÈRES PÉRIODIQUEMENT.
COMPATRIOTES ET LES FEMMES,

JE SAIS QU’IL Y AURA UN IMPACT SOCIO-ÉCONOMIQUE NÉGATIF IMPORTANT SUR NOS COMMUNAUTÉS ET LE PAYS EN GÉNÉRAL. PAR CONSÉQUENT, TOUTES CES MESURES SONT ESSENTIELLES POUR ÉVITER UNE CRISE SOCIO-ÉCONOMIQUE ET SANITAIRE IMMINENTE.

COMPATRIOTES ET FEMMES,
PERMETTEZ-MOI DE PROFITER DE CETTE OCCASION POUR REMERCIER LA COMMUNAUTÉ DES DONATEURS, LES MAISONS D’AFFAIRES, LES ONG, LES DIRIGEANTS TRADITIONNELS, L’ÉGLISE ET LES CITOYENS D’AVOIR ACTIVEMENT SOUTENU ET TRAVAILLÉ AVEC LE GOUVERNEMENT POUR FAIRE FACE À CETTE PANDÉMIE ET L’ATTÉNUATION À DIVERS NIVEAUX.

RAPPELEZ-VOUS, NOUS SOMMES EN GUERRE, UNE GUERRE DE SANTÉ PUBLIQUE CONTRE COVID-19 OÙ TOUT LE MONDE DOIT SE LEVER ET ÊTRE COMPTÉ. LES DIRECTIVES SANITAIRES DE SE LAVER FRÉQUEMMENT LES MAINS, D’ASSAINIR, DE NETTOYER NOTRE ENVIRONNEMENT, DE NE PAS SERRER LA MAIN ET D’OBSERVER LA DISTANCE SOCIALE ENTRE NOUS SONT ESSENTIELLES À NOTRE SURVIE.

CE COMBAT NE PEUT ÊTRE GAGNÉ SANS LA PARTICIPATION DE LA COMMUNAUTÉ. SOYONS LE FRÈRE ET LES SŒURS DE L’AUTRE GARDIENS ET ENCOURAGEONS-NOUS LES UNS LES AUTRES À CONSULTER UN MÉDECIN CHAQUE FOIS QUE L’ON SE SENT MAL ET MONTRE LA GRIPPE COMME DES SYMPTÔMES.

JE NE DOUTE PAS QU’ENSEMBLE, NOUS COMBATTRONS ET CONQUÉRONS LA MALADIE DU CORONAVIRUS EN ZAMBIE.

JE VOUS REMERCIE ET QUE DIEU VOUS BÉNISSE TOUS.